Chapelle de San Francisco © Ayuntamiento de BaezaIntérieur de la Cathédrale de Séville © Droits réservésParador d'Ubeda et Chapelle du Sauveur © Diputacion JaenCathédrale de Séville © Droits réservésPlace des Lions de Baeza © Andha LuzVitrail de la Cathédrale de Séville © Droits réservésHôtel Puerta de la Luna © Droits réservésCathédrale de Grenade © TurgranadaArchives des Indes Hôtel de Séville © Droits réservésChapelle du Sagraire de Séville © Andha Luz

La Renaissance andalouse



Voyage guidé | Art, Culture, Histoire

3 jours, 3 nuits


à partir de 770 €


S'INSCRIRE

ou POSER UNE OPTION


CG107

Vous aimerez


  • La découverte des liens qui unirent Naples, Gênes et Séville
  • La visite de la Grenade de Charles Quint et des villes renaissance d’Ubeda et Baeza
  • Un guide expert en Histoire de l’Art durant tout le parcours

 

Le voyage en résumé


La Renaissance naît en Italie alors qu’en Espagne on parle et pense encore en Gothique. A Séville, où l’art gothique fusionne avec l’art mudéjar, Pedro Enriquez de Quiñones, gouverneur d’Andalousie (frontalier avec le royaume nasride de Grenade) et son épouse Catalina de Ribera, maintiennent de nombreuses relations avec l’Italie. Ils décident de construire un palais connu aujourd’hui comme la Casa de Pilatos. Ils le font à la manière italienne, ouvrant les portes à un style qu’utilisent ensuite Diego de Riaño, Martin de Gainza ou Hernan Ruiz II.

Le voyage, qui débute à Séville, se poursuit avec l’œuvre laissée à Grenade et Jaen par Pedro Machuca, Pedro Berruguete, Diego de Siloé et Bartolomé Ordoñez, les artistes que Francisco de Holanda appelait les "Aigles de la Renaissance en Espagne", et par un disciple de Diego de Siloé, Andrés de Vandelvira. Leur vie, leurs créations, étaient au service des monarques espagnols, qui en suivant les initiatives de l’aristocratie ouvrirent les portes du royaume à la modernisation d'une terre islamisée, nous laissant les joyaux que sont la Cathédrale de Grenade, le palais de Charles Quint dans l’Alhambra, ou les villes monumentales d’Ubeda et Baeza.

Au fil des jours


Jour 1 – vol pour Séville

Rendez-vous à Séville.

Nous commençons au monastère de la Cartuja par une visite des tombeaux des Marquis de Tarifa et des Ducs d'Alcalá : réalisés à Gênes dans les ateliers des Aprile, ils constituent les premières œuvres de la Renaissance que l'on peut voir à Séville. Nous visitons ensuite le palais où ils passèrent leur vie: la Casa de Pilatos, palais naissant de l'union des lignages Enriquez et Ribera, au dernier quart du XVème siècle. Au cours du XVIème siècle, en raison des étroites relations entretenues par la famille avec l'Italie, celle-ci devient le vecteur principal par lequel entrent à Séville les nouvelles formes et goûts de la Renaissance.

C'est en particulier suite au pèlerinage à Jérusalem de Pedro Enriquez, premier Duc d'Alcala, en 1508, que l'histoire se forge. Il ramène d'Italie Benvenutto Tortello afin que celui-ci adapte le palais de Séville selon les nouveaux codes de la Renaissance. Le troisième Duc d'Alcala enrichit ce même palais durant le siècle d'or sévillan, en s'accordant avec les nouveaux courants culturels. De ces transformations, il reste aujourd'hui un fabuleux héritage qui servira de première étape à notre parcours sur la Renaissance en Andalousie.

Après le mariage de Charles Quint à l'Alcazar de Séville en 1526, l'Andalousie subit une importante modernisation : Diego de Riaño conçoit un splendide monument pour accueillir l'hôtel de ville ; on élève le magnifique Hôpital de las Cinco Llagas, une œuvre de l'architecte Martin de Gainza ; Hernan Ruiz II dépose l'extraordinaire clocher de la Giralda sur la Cathédrale, et de nombreux casas-palacio sont érigés, à l'image du Palacio de la Dueñas. Notre parcours nous fait découvrir la Chapelle Royale et les marques laissées par la Renaissance sur la Cathédrale ; le sarcophage du Cardinal Diego Hurtado de Mendoza, œuvre de Domenico Fancelli, la Sacristie de la Cathédrale et la Sacristie des Calices ou encore la Sala Capitular, annonçant déjà le maniérisme et le baroque.

La visite de la Cathédrale s'achève par la Giralda, après un détour par l'hôtel de ville et la Casa de la Lonja, aujourd'hui Archives Générales des Indes.

Dîner et nuit à Séville

Jour 2 - Séville - Grenade (250 km)

Après la conquête de la ville de Grenade, Charles I voulut la convertir en modèle des nouvelles formes artistiques dominantes de l'Europe chrétienne. C'est la raison pour laquelle on y trouve des monuments qui sont aujourd'hui encore des icônes de la Renaissance en Espagne, comme la Cathédrale et le Palais chrétien de l'Alhambra.

La matinée est consacrée à la visite de la Cathédrale conçue par Diego de Siloé en 1529 selon des traits renaissances, mais sur des fondations gothiques conçues par Enrique Egas. Nous retrouvons dans la Chapelle Royale Domenico Fancelli et le magnifique tombeau qu'il réalisa pour les Rois Catholiques, de même que le tombeau de Jeanne de Castille et Philippe le Beau, une œuvre de Bartolomé Ordoñez. L'après-midi est réservée à la visite du Palais de Charles Quint de l'Alhambra, exemple unique à l'époque pour sa cour circulaire contenue dans un édifice à base carrée. Plus tard, Michel-Ange et Palladio construisirent des édifices semblables.

La suite du parcours inclut la visite du Monastère de San Jeronimo une œuvre renaissance pour laquelle travaillèrent Diego de Siloé, Jacobo Florentino, Jean d'Aragon, Pablo de Rojas et Pedro Orea, entre autres.

Dîner et nuit à Grenade

Jour 3 – Grenade - Jaen - Ubeda - Baeza (200km)

Le dernier jour du voyage commence avec la visite de la Cathédrale de Jaen, un exemple reconnu d'harmonie et un modèle pour les cathédrales américaines, par ailleurs grande œuvre du génie Andres de Vandelvira. Nous prenons ensuite la route en direction d'Ubeda, la ville natale du secrétaire de Charles Quint, Francisco de Cobos. Il y fit construire un Panthéon dans lequel se reflètent les idées humanistes et les nouvelles formes triomphantes d'Europe.

La Chapelle Sacrée du Sauveur est un édifice charmant d'une créativité exubérante. Diego de Siloé et Andres de Vandelvira, les deux grands architectes de l'époque, participèrent aussi à sa construction. Cette étape à Ubeda est aussi l'occasion de découvrir la Casa de las Torres, l'Eglise de Santa Maria de los Reales Alcazares et l'Hôpital de Santiago, où Vandelvira atteint une extraordinaire pureté du style Renaissance.

Le dernier transfert nous conduit à la ville de Baeza toute proche pour un déjeuner à l'hôtel Puerta de la Luna. L'après-midi, un itinéraire nous permettra de découvrir le quartier historique monumental, classé Patrimoine Mondial de l'UNESCO avec celui d'Ubeda. Nous visiterons l'hôtel de ville, l'église San Andres, la Place de la Cathédrale et sa fontaine de Santa Maria, l'ancienne université dans laquelle Antonio Machado donnait ses cours de français, et les ruines de la Chapelle de los Benavides du couvent de San Francisco.

Dîner et nuit à Baeza

Le budget comprend


  • L'hébergement des 3 nuits dans les hôtels de charme 3 et 4* mentionnés, base chambre double
  • Le circuit en autocar privé
  • Un guide expert en Histoire de l'Art durant tout le voyage
  • Les entrées à tous les monuments mentionnés
  • Les  déjeuners à Séville, Grenade et Baeza
 

Le budget ne comprend pas


  • L'assurance et l'assistance
  • L'avion et les transferts pour se rendre à Séville
  • Les déjeuners et dîners
  • Les boissons, pourboires et dépenses personnelles
  • Les dépenses sur place
   

En option


  • L'assurance voyage (3,2% du prix du voyage)
  • L'assurance multirisque (4,6% du prix du voyage)

Veuillez sélectionner le nombre de participants et la date de voyage souhaitée

Nombre de personnes :


Dates

    Services et Engagements Andha Luz Voyages

5 autres voyages dans la même catégorie :